Sénégal : La dure recomposition d’Aliou Cissé

Champion d’Afrique en titre, le Sénégal aura fort à faire dans sept mois en Côte d’Ivoire pour la défense de son titre. Alors que ses principaux cadres ne sont pas en grande forme, le sélectionneur Aliou Cissé peut enfin compter sur des attaquants très performants. 

Le Sénégal va devoir tout reprendre à 0. Champions d’Afrique en titre, les Lions de la Téranga n’ont pu faire mieux qu’un 8e de finale au Qatar, balayés par l’Angleterre (0-3). Un lourd revers qui a mis en avant les limites du groupe d’Aliou Cissé. Des limites encore plus flagrantes avec les méformes chroniques d’Édouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Idrissa Gueye ou encore Sadio Mané, qui sortent tous d’une saison très compliquée. Mais dans son relatif malheur, le sélectionneur sénégalais peut afficher un sourire. Le 9, la grosse faiblesse du Sénégal En effet, il dispose désormais d’un vaste choix pour son poste de numéro 9. Si le vainqueur de la dernière CAN a montré sa solidité sous les ordres de l’ancien défenseur du Paris Saint-Germain, on ne peut pas dire qu’il a brillé par ses qualités offensives. Sur les 14 dernières rencontres dans la compétition reine du continent, le Sénégal n’a marqué que 17 buts avec quatre victoires sur la plus petite des marges (1-0), deux nuls sans marquer (0-0) et deux défaites sans faire trembler les filets (0-1). Des scores souvent étriqués expliqués par l’absence d’un 9 performant.

Dans le détail, il y a eu 6 buts inscrits par Sadio Mané, 2 par Ismaïla Sarr, un par Keita Baldé, un par Krépin Diatta, un par Idrissa Gueye, un par Cheikhou Kouyaté, un par Abdou Diallo et un CSC de Dylan Bronn. Seuls trois buts ont été marqués par des attaquants de pointe : Bamba Dieng avec 2 réalisations au Cameroun alors que Famara Diédhiou a trouvé la faille une fois durant la même édition. Un bilan très maigre pour une sélection qui dispose d’un taulier de classe internationale à tous les postes clés. Trois joueurs pour un poste ? Qui sont ces buteurs sur qui Cissé peut enfin compter ? Le plus connu d’entre eux se nomme Habib Diallo. Jamais mis dans les meilleures dispositions, le buteur sénégalais aux 4 réalisations en 16 capes sort d’une saison monstrueuse avec Strasbourg, où il a marqué 20 buts en 35 matchs de Ligue 1. Son départ prochain dans un club plus huppé devrait lui permettre de prendre du galon et de briguer un poste de titulaire avec les Lions en vue de la prochaine CAN qui se disputera en Côté d’Ivoire en janvier et février. Derrière lui, deux autres 9 font les beaux jours de leurs clubs respectifs : Boulaye Dia et Nicolas Jackson. L’ancien Rémois (5 buts en 25 sélections) vient de boucler la meilleure saison de sa carrière avec 16 buts en 33 sorties en Serie A (3e derrière Osimhen et Lautaro) tandis que l’avant-centre de Villarreal (1 sélection) a marqué 12 buts en 26 matchs pour sa première saison complète en Liga. Des performances qu’ils devront confirmer dans les prochains mois pour permettre au Sénégal de viser le doublé dans une CAN plus ouverte que jamais. Et peut-être la plus relevée de l’histoire.

Laisser un commentaire